Carrément perché….

Bonjour par ici, je fais une petite parenthèse de couture – mais en lien tout de même – pour vous montrer ce que je fais avec tous les bouts de fils récupérés lors des moments de création dans l’atelier. Je les mélange avec de la paille, je les insère dans un grillage et je suspends le tout à un arbre. Les oiseaux peuvent venir se servir pour fabriquer leur nid douillet.

J’en profite aussi pour vous montrer l’abri pour que les coccinelles puissent passer l’hiver et se reproduire au printemps pour dévorer tous les pucerons du potager… Il a été entièrement réalisé par ma louloute.

Belle journée

Publicités

J’en reste… koï…

Une image, une envie, un moment passé avec mes enfants, un cadeau… et voici nos koïnobori qui s’entremèlent dans le souffle du vent dans le jardin (d’accord, sur la photo elles volent pas beaucoup ces carpes japonaises, il faisait trop beau!). Ces carpes volantes sont réalisées avec des chutes de tissus, des bouts d’écharpes, de pyjama, de coussin et zouh les voilà devenus décoration dans le jardin pour égayer la verdure.

Ça tourne rond…

bavoirs arrondis / du ptit soui dans l'atelierIl vient se joindre à la collection de bavoirs (que je vous avais présenté ici et que tout le monde s’arrache :-p !!) des petits nouveaux.

Toujours dans l’esprit récupération et transformation, j’ai utilisé des shorts, chemises, tour de lit, taie d’oreiller, blouse…

Pensez-y pour vos cadeaux naissance !

Je suis prise de vue…

pochette-apn-enfantsJe vous présente les petites pochettes pour les appareils photos de mes enfants, nous avons fait un petite atelier couture pour l’occasion 🙂 !

Qui fait non…non…non…non…

image

Faite avec du tissu récupéré chez Marcel à Martigné, cette jolie poupée a trouvé place dans les bras d’une magnifique petite fille (ou de sa maman!!).

Sa robe a été conçue avec la manche d’une grande tunique: découper la manche, faire un ourlet, tailler deux trous pour les bras et y faire un ourlet aussi. Et Hop !!

Pour les cheveux de cette poupée, j’ai utilisé de la laine que j’ai enfilé une fois la poupée faite.
J’ai noué les bouts de laine entre eux afin de consolider la chevelure et une petite coupe pour égaliser tout ça!

J’avais cette photo de faite (en attendant celles des créations à venir) alors je vous la partage.

Belle journée à tous

 

Y a vraiment du p’tit soui dans l’atelier…

image

                                                A la limite du barasiou !!

De la récupération de mots – bafouille 6 –

Petit ange au goût de l’éternel,

Servant mon cœur de souvenirs

Bercés par cette douce ritournelle,

J’aurais, pour toi, imaginé l’avenir.

.

Se l’autoriser aurait, à regret,

Altéré nombre de circonstances.

Mais le printemps qui aujourd’hui naît

Fait éclore en moi de la connivence.

.

L’ange passe faisant de ma discrétion

L’activeur d’une consciente aphasie,

Je crève au-delà de la raison

De te permettre une place dans ma vie.

.

Une vie si douce à inventer

Chantant la floraison de ma Rose.

Une vie si farouche à cultiver

Rendant précieux l’ecchymose.

.

Mais cet ange que l’on imagine,

A travers nos rêves asexués,

Ne rend les ambitions anodines

Quand les saisons passent et vient l’été.

.

Petit ange au goût de l’éternel

Guidant mes espoirs innocents,

Bercés par ce désir charnel

Du bout de mes doigts tremblants.

.

Au diable… je me l’accorde

Plaisamment à te supposer,

Avec toutes mes émotions en horde,

Je me laisse enfin aller…

De la récupération de mots – bafouille 5 –

L’ivresse de nos tendres amusements

Et une course effrénée vers l’origine

Nous amena à nous considérer parents,

Elle va tout chambarder, la gamine !

.

Sa venue t’inonde de noblesse,

Tel un roi, tu l’accueilles en tes bras.

Tu vas tout allouer à ta princesse.

Cette réalisée de l’amour te proclame papa.

.

Délicieusement belle quand elle t’admire,

Sa confiance attise ta primitive fierté.

Elle sait précisément te charmer, te séduire.

J’aurai dû me douter de cette complicité!

.

Je vous observe, tantôt, revenir au loin.

Elle te regarde en conquérante,

Vous vous tenez, fort, serrés par la main.

Oh que ces virées deviennent arrogantes !

.

Vous vous pliez alors au tendre cérémonial,

Qui ménage les humeurs de maman.

Me glisser en escorte, un je t’aime jovial

Qui adoucit alors mon tempérament !

.

Et lorsque c’est ensemble bienheureux

Que nous aimons à nous promener

Tu me projettes de regards malicieux

Empreints de caresses extasiées

.

Mais ce que tu préfères par dessus tout,

C’est de t’assoir avec elle un instant,

Narrer comment c’est échafauder ce nous,

A l’éternité conquise assurément…

.

Nous aurons notre fantaisie pour l’accompagner,

et la somme harmonieuse de nos diversités.

Nous apprendrons délicatement à nous déposséder,

A laisser s’envoler ce bel ange tant aimé.

.

Nous aimerons à la regarder crapahuter

dans les détours hasardeux de sa vie

Que deviendra-t-elle cette douce réalisée?

Peu importe en fait pour autant qu’elle sourit.

C’est la fête !

déguisements

Ces créations sont consultables sur l’ancien blog: http://ptitsouidanslatelier.eklablog.com

Les vêtements…

vêtements Pour voir le détail de toutes ces créations, rendez-vous sur l’ancien blog du P’tit Soui: http://ptitsouidanslatelier.eklablog.com